Avril Mois du poisson et fruits de mer

Joyeux poisson d’avril!

Ça aurait été dôle qu’au réveil ce matin que la neige et le froid soient disparut pour nous jouer un tour!

La fête du poisson d’avril

On dit qu’en 1564 le roi de France décida de changer le début de l’année qui était jusque-là le 1er avril pour le 1er janvier pour fêter le rallongement des journées au lieu de l’arrivée du printemps. Comme l’information ne se transmettait pas à vitesse V comme aujourd’hui, plusieurs continuèrent à fêter le 1er avril, et ceux au courant du changement de date se mirent à donner de faux cadeaux et faire des tours pour rire un peu des autres.

Les cadeaux durant cette période étaient la plus par du temps alimentaire et tombaient en plein carême donc du poisson était offert. De fils en aiguille on commença à offrir de faux poissons.

poisson_avrilJe me rappelle des poissons en papier que je fabriquais et collait au dos de mes frères ou mes parents, je trouvais cela tellement drôle. Ça s’est perdu un peu les petits tours simples, je n’ai pas fait perdurer cette tradition à la maison, je le regrette un peu.

 

Ce mois-ci, on mange et parle poisson et fruits de mer.

Plusieurs personnes me disent qu’il ne mange pas de poisson, car ils ne savent comment l’apprêter ou bien qu’ils n’en font pas parce que les enfants n’aiment pas cela. Aucune raison puisque le goût est très fin à moins qu’ils aient entendu dire quelque part que ce n’est pas bon et que ça put…hum hum!

‘’ILS disent qu’il ne faut pas en manger souvent, car c’est dangereux il y a du mercure dans le poisson’’ me dit mon collègue en sirotant sont xièmes Pepsi de la journée.

Dommage pour ceux qui se faisaient bonne conscience avec cela, il existe une charte d’établie pour les poissons et fruits de mer à consommer avec modération et il y a une belle liste avec un feu vert! Sans restriction.

Poissons d’eau douce (pêche sportive): grand corégone, omble de fontaine

Espèces anadromes (pêche sportive) : éperlan arc-en-ciel, saumon atlantique, poulamon atlantique, alose savoureuse

Espèces marines (poissons, mollusques et crustacés) : anchois, capelan, sébaste, merlu, hareng, aiglefin, plie ou sole, maquereau, goberge, saumon, crabe, crevette, palourde, moule, huître, thon pâle et thon blanc (germon) en conserve.

Poissons d’élevage : saumon, truite, tilapia et autres

Il faut simplement se rappeler que plus ils sont gros et qu’ils sont hauts dans la chaîne alimentaire plus ils accumulent des produits toxiques.

Comme tout autre aliment, on regarde la provenance et on bannit ceux en voie d’extinction ou qui sont pêchées de façon non sélective. Plusieurs ressources sont disponibles pour un choix éco responsable.

www.msc.org

www.seafoodwatch.org

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s